Général

Internet et politique

Internet et politique

Internet va révolutionner le vrai sens de la politique

Selon un article publié cette semaine dans The Guardian Unlimited, Internet a changé la façon dont nous travaillons, achetons, communiquons ou tombons amoureux, mais il a également changé notre façon de faire de la politique.

Le PDG de Google, Eric Schmidt, a récemment déclaré que l'intention de son entreprise était d'en savoir le plus possible sur ses utilisateurs, ce que certains ont décrit comme une menace pour la société, mais l'image que Schmidt a peinte est encore pire. pour les politiciens.

D'une part, ils devront être beaucoup plus prudents qu'auparavant. Grâce à YouTube, tout commentaire ou action mal placé pouvait être filmé et distribué à tout le monde dans le monde en quelques minutes.

De l'autre, le passé a cessé d'être passé. Les politiciens comme George Bush devraient remercier d'avoir vécu leurs jours d'étudiants avant l'ère de Facebook; autrement, les excès sauvages de sa jeunesse auraient été minutieusement documentés et pourraient être consultés par n'importe qui des années plus tard. Grâce à Internet, toutes les erreurs, commentaires imprudents ou incohérences d'adolescents postés sur MySpace sont disponibles en permanence en un seul clic.

Les dérapages factuels sont également interdits. Les blogueurs le sauraient, et sinon, Google espère que ses algorithmes seront bientôt suffisamment sophistiqués pour détecter les mensonges. Selon Schmidt: "Google rendra les politiciens fous."

Mais il y a aussi des avantages: la technologie actuelle fournit aux politiciens des outils de campagne qu'ils n'ont jamais eu auparavant. Les sites Web offrent la possibilité de transmettre un message direct à un nombre illimité d'électeurs, sans filtres et à peu de frais. En outre, Internet peut fournir des informations détaillées sur l'électorat.

Les capacités poly sont immenses. L'organisation d'événements est plus rapide et plus facile; On dit que la mobilisation électronique a changé les élections dans des pays comme l'Espagne, la Corée du Sud ou les Philippines; et aux États-Unis en 2004, pendant la campagne présidentielle de Howard Dean, suffisamment de dons ont été obtenus de particuliers via Internet pour correspondre au chiffre des méga-investissements des grandes entreprises et des «lobbies».

Source: The Guardian



Vidéo: Internet et la Politique: ce qui a changé depuis 15 ans - La politique cest net (Octobre 2021).